Mouvement Spontané naturel

Le Mouvement Spontané Naturel sensible consiste à laisser le geste naître spontanément de la sensation, l’intuition, l’émotion présente… Une chorégraphie apparaît, le corps libre s’exprime… À partir de l’état d’âme de l’instant… Ce qui vient… est.

En fait, la pratique du Mouvement Spontané est composée de différentes facettes : la Gym Douce Spirale conduite par la sensation de bien-être (le corps est intelligent, il sait ce qui est bon pour lui…), Le Corps Poétique qui utilise le rêve, des visualisations mentales et émotionnelles, des métaphores sensibles comme « La baleine mère frappe la vague avec amour », « L’enfant Dragon rêve et tourne comme un derviche », « L’homme-étendard se tourne vers le ciel et s’étire à l’infini»…, la Boxe avec l’ombre et la lumière… Une Danse Énergétique rythmée par la musique et des percussions… Le Mouvement Spontané exprime  essentiellement ce qui est vivant dans l’être à l’instant présent : comment votre corps a-t-il envie de bouger maintenant, ici… Comment votre corps a-t-il envie de danser la vie ?

Mouvement Spontané

L’Ecole Energie, créée en 1976 par Jean-Marc Ortéga, est devenue en l’an 2000 l’Ecole de bien-être Troisième Souffle. Les cours de Mouvement Spontané présentent une double pratique : la Boxe Intuitive ou Boxe avec l’ombre et la lumière, une belle opportunité d’exprimer sa vitalité et de partager de l’énergie avec un partenaire…, et aussi la Danse de l’Energie qui est un art d’expression corporelle spontanée, l’expression, la mise en spirale du Corps Poétique…

Boxe avec l’ombre et la Lumière

Dans l’enseignement Troisième Souffle nous pratiquons, la méditation, des respirations, la danse énergétique du Mouvement Spontané et également des pratiques avec un partenaire : l’Harmonisation à 4 mains et La Boxe avec l’Ombre et la Lumière. Cette vidéo présente quelques éléments de Boxe avec l’Ombre. Chaque geste est conduit par l’énergie interne circulaire et spirale. L’expression de la force se fait PAR le relâchement. Enfin le but n’est pas le combat mais la recherche d’harmonie qui se fait par l’accueil des coups portés par « l’agresseur », puis le corps se déforme pour n’offrir aucune résistance, la violence est alors transformée, puis c’est le temps d’exprimer la force… Les percussions sont vibrantes et portées en effleurement… ce qui permet de ne jamais blesser ou faire mal. L’intention est pacifique, tout l’enjeu réside dans la reconnaissance, puis la transformation de la violence…